Quand effectuer un nettoyage de conduit?

 DANS Uncategorized

Le nettoyage des conduits fait partie intégrante du plan d’entretien d’un système de chauffage, ventilation et conditionnement d’air (CVC).  Le degré de propreté des conduits de ventilation peut avoir un impact sur la santé des habitants d’une résidence ou les travailleurs d’une entreprise.   La qualité de l’air que les gens respirent à l’intérieur d’une bâtisse est très importante.  Le règlement sur la santé et la sécurité au travail encadre plusieurs facettes de l’environnement du milieu de travail.   Ces trois articles* du règlement attirent particulièrement notre attention :

  1. Nécessité: Les établissements doivent être adéquatement ventilés, soit par des moyens naturels, soit par des moyens mécaniques, et les courants d’air excessifs doivent être évités.

Les systèmes et les moyens de ventilation utilisés doivent être conçus, construits et installés conformément aux règles de l’art qui prévalent au moment de leur installation.

De plus, tout poste de travail doit être ventilé de façon à respecter les normes prévues aux articles 40 et 41, à l’exception des postes de travail consacrés à l’inspection, à l’entretien ou à la réparation hors-atelier.

  1. Inspection: Tout système de ventilation mécanique doit être inspecté et réglé au moins une fois par année, et les filtres entretenus ou remplacés au besoin.
  2. Conduits: Les conduits servant au transport de l’air vicié ne doivent servir à aucune autre fin, tout en ne risquant pas de contaminer le milieu de travail.

À la lecture de ces quelques articles, nous pouvons constater l’importance donnée à l’entretien du système CVC, le minimum étant que le système soit inspecté une fois l’an.

Selon la norme ACR de l’organisme NADCA*, il sera recommandé de procéder au nettoyage des conduits lorsque l’une des situations suivantes se présente :

  • Le système de CVC est contaminé par une accumulation de particules.
  • La performance du système de CVC est amoindrie par une accumulation de contaminants.
  • Le système de CVC a été jugé comme étant la source d’odeurs inacceptables.
  • Le système de CVC évacue des débris ou des impuretés visibles dans l’espace climatisé.
  • Le système de CVC a été contaminé à la suite d’un incendie, d’une propagation de fumée et et/ou d’un dégât des eaux.
  • Le système de CVC a été envahi par des oiseaux, des rongeurs, des insectes ou leurs déchets.
  • Le système de CVC a été qualifié de zone à risque s’agissant des incendies.
  • Le système de CVC a été contaminé par des poussières ou débris de construction.
  • Les conditions de contamination par des moisissures ont atteint la situation 2 ou la situation 3.
  • La détérioration de l’isolation en fibre de verre, du panneau de conduit ou d’autres éléments poreux.
  • Dans le cadre d’un programme d’entretien du système de CVC tel que défini dans la norme ANSI/ASHRAE/ACCA 180.
  • Dans le cadre des pratiques d’entretien recommandées par les fabricants des systèmes de CVC.
  • Dans le cadre d’un programme préventif de gestion de l’énergie.
  • Dans le cadre d’un programme préventif de gestion de la qualité de l’air intérieur.
  • En vue de l’obtention de la certification LEED.
  • Lorsqu’un composant ou un conduit récemment installé a été contaminé par des débris et poussières de construction et/ou autres.

 

En résumé, voici le calendrier d’inspection prescrit par la norme ACR de NADCA :

 

CATÉGORIE UNITÉ DE TRAITEMENT D’AIR CONDUIT D’ALIMENTATION CONDUIT DE RETOUR
Résidentiel 1 an 2 ans 2 ans
Commercial 1 an 1 an 1 an
Industriel 1 an 1 an 1 an
Soins de santé 1 an 2 ans 2 ans

 

 

Comme vous pouvez le constater, plusieurs situations peuvent causer la nécessité d’un nettoyage de conduits.  N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir de plus amples renseignements.

*Articles 101 et 104 du Règlement sur la santé et la sécurité du travail, Loi sur la santé et la sécurité du travail, 2017.

*ACR La norme de NADCA 2013.

Recent Posts